Pourquoi votre enfant est-il si renfermé ?

Votre enfant semble renfermé ? Il prononce à peine quelques mots par jour ! Que faire ? Est-ce que c'est grave ?


enfant renfermé

C'est bien simple : entre l'instant, vers 17 heures où votre enfant rentre à la maison après l'école et celui, le lendemain matin, où il la quitte, ses lèvres ont tout juste prononcé un "Bonjour", "Non, merci", "A ce soir". "Pourquoi notre enfant est-il si renfermé ?", vous demandez-vous...

Enfant renfermé : tentez d'engager la discussion

Face à cet étrange comportement, votre première réaction, tout à fait légitime, a été de le questionner, de lui demander comment s'était passé sa journée à l'école, comment il allait, s'il voulait manger ou sortir faire une balade, ... Si votre enfant vous répond, pas de panique : il ne vous parle pas mais, poursuit le dialogue lorsqu'il est établi: c'est bon signe...

Peut-être y a-t-il quelque chose qui le tracasse en ce moment : une dispute avec un copain, des notes peu glorieuses, un jouet cassé ou perdu... De nombreux petits soucis peuvent vous sembler anodins, mais se révéler en fait très important chez les enfants. Tâchez de discuter ensemble afin de savoir ce qui le perturbe.

Ainsi, vous pourrez peut-être trouver une solution et retrouver les joies d'une conversation ou encore simplement le rassurer et faire disparaître ses tracas.

Et s'il ne répond pas ?

"Dehors", voilà la réponse que vous fait votre enfant lorsque vous l'interrogez. Là, au moins, c'est clair : il refuse tout dialogue ! Ne vous inquiétez pas trop pour autant. À son âge, en plein dans la période de l'enfance moyenne (soit entre 6 et 11 ans), cette attitude est assez fréquente. Souvenez-vous, c'est l'époque des petits et grands secrets, des groupes d'amis comploteurs, ...

Votre enfant a besoin de disposer d'un petit jardin secret dans lequel il construit ses rêves, exprime ses peurs, ses envies ou des questions. C'est parfois difficile, pour un parent, de ne pouvoir pénétrer dans ce monde secret et savoir ce qui se passe réellement dans la tête de votre enfant. Il est pourtant primordial de respecter son intimité.

Et puis ne craignez rien : si votre enfant souhaite vous parler de quelque chose, il le fera. Pour cela, vous avez juste à lui expliquer que vous aurez toujours du temps pour l'écouter, en cas de besoin et que vous vous tenez à sa disposition pour répondre à ses questions. Ainsi, il sera mis en confiance et votre enfant se confiera plus facilement à vous lorsque l'envie se fera sentir.