Quelques jeux et activités adaptés à un préado

Educatif, le jeu sous toutes ses formes contribue au bon développement de votre enfant. Même, voire surtout, au moment où il s'apprête à entrer dans l'adolescence.

Quelques jeux et activités adaptés à un préado

A la puberté, le préado est en âge d'acquérir des compétences techniques et même de prendre certaines responsabilités. Pour ce faire, il est nécessaire qu'il élargisse ses connaissances et développe ses apprentissages. Pratiquer des jeux peut l'y aider.

Activités qui peuvent être d'ordre physique et/ou psychique, les jeux ont pour but premier de divertir. Mais au-delà de l'aspect ludique, ils permettent également une ouverture d'esprit. Certaines activités font en effet appel à diverses notions telles que le fair-play, l'exploit, le dépassement de soi, la coopération, l'entraide, ...

Pour qu'une activité relève du domaine du jeu, il faut d'abord que cette activité de loisirs soit librement consentie. Cependant, le jeu est aussi soumis à certaines règles. Ainsi, il doit évoluer dans un certain cadre espace-temps. Par ailleurs, il lui faut rester dans le domaine de la fiction et éviter d'être lucratif. Enfin, l'activité ludique ne doit pas favoriser la passivité.

Par le jeu, le jeune ado fait également l'apprentissage de la défaite. « On ne gagne pas à tous les coups » ! Se rendre compte de cela va aider l'enfant à se construire et à évaluer ses propres compétences et acquis.

Le jeu doit rester dans un cadre ludique pour favoriser l'intégration et les liens d'amitié. Il pourra alors aider le jeune dénué de confiance en lui à se dépasser et à s'ouvrir aux autres.

Pour occuper votre préado, pensez également aux activités sportives et intellectuelles. Elles favoriseront en effet l'autonomie de l'enfant. Car sans acquis pas d'autonomie possible !

  • Quelques idées d'activités sportives: football, rugby, gymnastique, lutte, patinage, tennis, volley-ball, basket-ball, équitation, kayak, ...
  • Autres activités dites "intellectuelles": puzzles, jeux de société, jeux d'échecs, jeux de lettres (scrabble, mots croisés), jeux vidéos, lecture, casse-tête (Rubik's cube), jeux de construction, jeux de cartes (belotte, bridge, ...), jeux d'aventure, jeux mêlant stratégie (bataille navale) et/ou adresse (mikado), ...

A noter que la pratique de jeux vidéos n'est pas une mauvaise chose en soi. A travers elle, l'enfant acquiert une certaine dextérité. Par contre, elle devient préoccupante lorsqu'elle est excessive.

Un dernier conseil ? Jouer, encore, toujours et à tout âge!