Faut-il dire aux enfants que le père Noël n'existe pas?

Les enfants découvrent, très rapidement et de plus en plus tôt, la vérité concernant le Père Noël. Alors faut-il leur dire qu'il n'existe pas? Jusque quel âge peut-on le laisser y croire?


Faut-il dire aux enfants que le père Noël n'existe pas?

Que ce soit à l'école ou au sein de la famille, les enfants découvrent de plus en plus tôt et de plus en plus vite que le Père Noël n'existe pas. Il y aura toujours un camarade, un frère, une soeur ou un cousin qui brisera le mythe. Mais la magie de Noël serait bien différente sans le père Noël. De plus, les enfants sont depuis tout petits baignés dans les univers de contes et de légendes. Alors, jusqu'à quand les laisser y croire et est-ce une bonne idée de leur dire la vérité?

Y croire, oui, mais pas au delà de 8 ans

S'il faut placer une limite, elle se situe aux alentours de 8 ans selon les experts. Ceci dit, si l'enfant continue d'y croire jusque la fin de l'école primaire, il ne faut pas s'inquiéter pour autant! Les psychologues et psychiatres estiment qu'il n'y a pas non plus vraiment d'âge idéal pour annoncer la vérité concernant le père Noël. 

L'âge en soi n'est pas la vraie question. Il faut plutôt se demander quelle est la valeur du personnage dans l'imaginaire de l'enfant. De plus tout dépend également de comment les parents se sentent vis-à-vis de ce "mensonge" : tant que vous le vivez bien, il n'y a pas de raison de mettre fin à cette croyance. Par contre, si vous considérez le père Noël comme un gros mensonge, votre enfant peut ne pas bien le vivre.

Des experts ont un avis beaucoup plus tranché sur la question et estiment qu'aux alentours de six ou sept ans, l'enfant commence déjà à avoir un esprit rationnel et logique. Certains pourront s'interroger sur la réelle capacité du père Noël a être partout au même endroit au même moment. Ils seront déjà en mesure de distinguer l'imaginaire de la réalité. C'est pourquoi, beaucoup de psychologues et experts estiment que la croyance ne doit pas excéder l'âge de 8 ans. 

Faut-il alors lui dire ou bien attendre?

Là aussi les avis diverges. Il est important bien sûr de prendre les devants avec vos propres mots sur la légende du père Noël, avant que votre enfant ne découvre la vérité par le biais des autres enfants de façon brutale. Arrivé à ce que les experts appelle "l'âge de raison", âge auquel on commence à raisonner "comme un grand", les enfants veulent davantage croire aux histoires des grands et moins aux personnages de leur enfance. Selon leur rapport à l'histoire, les enfants n'auront pas non plus la même réaction en apprenant que le père Noël n'existe pas. 

De plus, il y a des enfants rêveurs qui aiment les histoires, l'imaginaire, quand d'autres préfèrent être face à la réalité. Ceux qui pensent avoir compris ne diront parfois rien mais se réjouiront de savoir. Le mieux est donc de laisser venir les questions éventuelles et ne pas hésiter à laisser une part de rêve. 

Photo : huffingtonpost.fr