Partir en vacances : comment occuper votre enfant en voiture

Nos astuces pour distraire vos enfants dans le calme et la bonne humeur durant de longs trajets en voiture !


Partir en vacances : comment occuper votre enfant en voiture

Partir en vacances est souvent synonyme de longs trajets en voiture… Et c’est parfois compliqué ! Vous ne vous en sortez plus entre les « j’ai faim », « j’ai soif » et le tant redouté « quand est-ce que qu’on arrive ? » …?
Nous vous avons trouvés quelques solutions pour faire passer les longs trajets en un bon moment familiale !

Les jeux à faire en famille

0 à 2 ans

- Le "coucou-cache" : on dissimule un objet du quotidien (un cookie, un gobelet…) dans un sac, ou bien en lui cachant les yeux, et l’enfant doit deviner quel est l’objet en le manipulant.
- La marionnette : tenez la poupée et faite lui vivre des aventures pour amuser bébé (elle se cache, réapparaît, tombe, etc.).

A partir de 2 ans 

- Les jeux de langage : le "ni oui ni non", les charades, jeux de rimes, devinettes…
- « Le premier qui voit…» : à cet âge, votre enfant commence à connaître les choses, les couleurs et les animaux qui l’entoure
- Jouer au coiffeur : plus besoin d’aller chez le coiffeur, votre progéniture se fera un plaisir de vous faire la dernière coupe à la mode !

A partir de 4 ans

- Le blind test musical : mettez la musique à fond et tentez de reconnaître l’artiste et le nom de la chanson ! Et si vous ne trouvez pas et bien… Vous pouvez toujours chanter.
- Le petit conducteur : faite lui participer à la vie en voiture, comme par exemple indiquer au conducteur les limitations de vitesse ou bien apprendre à reconnaitre certains panneaux.
- A qui je pense ?
- Le roi du silence
- Le petit bac à l’oral
- Jeux de carte
- La chorégraphie de la route (très bon moyen de faire travailler la mémoire de votre enfant) : le but est de créer un mouvement en fonction de ce que l'on voit à travers le carreau. Par exemple, lever la jambe au dépassement d’un pont ou encore taper dans les mains arrivés à un péage…
Si votre enfant à le mal des transports, ce jeu est un bon moyen de le faire se concentrer sur l’extérieur et, ainsi, lui faire penser à autre chose.

De quoi l’occuper seul

A partir de 4 ans

Les histoires en CD audio
- Les livres d’activités/de jeux
- Livre d’histoires
- Les coloriages
- Des crayons de coloriage pour vitres (oui, oui ! Ça existe ! Et très facile à nettoyer une fois arrivé à destination)
- Lecteur DVD pour regarder un dessin animé, ou un petit film, ou la console
Un usage trop prolongé risque de fatiguer les yeux de l’enfant.

Le sac « surprise »

Rangez-y au préalable de quoi grignoter (de la compote, des biscuits ou des bonbons se sont les vacances tout de même !) et de quoi boire car ne vous y trompez pas, il aura faim et soif plus vite que vous ne le pensez !

Mais également son jouet préféré, des coloriages, un cahier où il pourra écrire ses aventures de vacances avec des gommettes…

Bref ! Des petites choses qui pourront l’occuper et lui faire plaisir tout au long du voyage !

Et enfin, l’homéopathie : l’arme anti-vomi !

Le mal des transports s’explique par un peu d’émotivité, de stress. Mais également si l’enfant a chaud ou s’il a trop mangé. L’homéopathie est une bonne méthode pour palier à ce mal.
Si cela ne fait pas effet, essayez d’apaiser votre enfant avec des jeux calmes, afin de le distraire pour qu’il ne se focalise pas sur le vomi qui guette, ou bien de lui faire regarder au loin.
Dans ce cas-ci, les jeux qui nécessitent de la lecture ou bien de regarder un point fixe sont à proscrire.

Veillez à respecter les conseils de sécurité afin de rouler en toute sérénité !

Bonnes vacances, et roulez prudemment !