Crise vestimentaire : faut-il laisser les enfants choisir leurs vêtements ?

Tous les parents ont été confrontés au moins une fois à la crise vestimentaire de leur enfant. D'ailleurs, c'est à l’âge de cinq ans que l'enfant commence à s’exprimer sur le sujet... Bon courage !


crise vestimentaire

Bébé grandit et devient un enfant qui commence à s'affirmer : affirmer ses idées et ses choix. C'est à ce moment-là que sa personnalité naît. Effectivement, l'enfant évolue, son apparence aussi et souhaite donc choisir les vêtements qui lui correspondent.

Cette crise vestimentaire n’est qu’une façon à lui de révéler sa personnalité et son autonomie !

Entre autonomie et responsabilité

Pour Mireille Paulius, psychologue pour enfant, c’est une étape tout à fait normale dans le processus de leur développement. En effet, à partir de cinq ans les enfants sont dans une période appelée « toute puissance ». Ils pensent qu’ils sont les rois du monde et qu’ils pourront donc réaliser tous leurs vœux du moment. De plus, comme ils ont accès au langage, ils pensent que tout leur est permis, même le choix de leurs vêtements. Et lorsqu’on les laisse choisir, le choix n’est pas toujours approprié aux circonstances de la journée...

Face à cette situation, comment réagir pour éviter la crise du matin ?

Comment réagir face à une crise vestimentaire ?

Tout simplement, il faut laisser votre enfant faire son choix dans la limite du raisonnable, même si cela ne correspond pas à vos attentes. En choisissant tout seul ses vêtements, l’enfant acquiert une part d’indépendance. Il construit sa personnalité et cela lui permet de forger son propre caractère.

Il ne faut surtout pas lui interdire de choisir ses vêtements, cela risquerait de le frustrer. Il faut au contraire l’accompagner dans sa démarche. Pour éviter son mécontentement, laissez-le choisir entre deux tenues que vous aurez sélectionnées au préalable. A cette occasion, apprenez-lui à différencier les vêtements chauds des vêtements froids.

Enfin, pour éviter tout conflit matinal, faites le choix des vêtements le soir avec lui avant d’aller vous coucher. Cela vous épargnera les petites complications du matin.

Pour Dr. Paulius, la première des choses à faire est de dire à son enfant qu’on comprend son envie de mettre tel vêtement. Ensuite, il faut lui expliquer par des éléments factuels, la raison pour laquelle on n’adhère pas à son choix. Par exemple, lui dire tout simplement qu’il ne peut pas sortir avec des sandales parce qu’il pleut ou parce qu'il fait trop froid dehors. La réalité est donc le fait que la pluie va mouiller ses pieds. Il faut confronter votre enfant à la réalité et lui expliquer que dès qu’il fera beau il pourra de nouveau mettre ses sandales.

Instaurez des règles

En conclusion, quand la situation se complique, instaurez des règles. L'enfant a le droit de choisir ses vêtements mais cela doit être un moment de plaisir et non de guerre ! C'est pourquoi, il est fortement recommandé de préparer à l'avance les tenues pour ne pas s'en charger le jour même. De plus, pour aider votre enfant à faire un choix, demandez-lui, par exemple "Selon toi, demain il va pleuvoir ? Alors quels vêtements penses-tu être le plus adéquat pour te protéger de la pluie ?". Ainsi, son choix sera raisonné.