Mal de ventre chez bébé : causes et symptômes

Les maux de ventre chez l'enfant sont fréquents, et leurs causes sont parfois complexes à identifier, attendu que l'enfant ne sait pas toujours exprimer avec des mots ce qu'il ressent.


Mal de ventre bébé

Toute maman connait cette petite phrase "j'ai mal aux ventre". L'enfant prononce généralement cette phrase lorsqu'il se retrouve face à une assiette remplie d'un contenu qui ne l'enchante guère. Il est fréquent que les petits ressentent un "réel" mal de ventre. C'est face à cette douleur-là qu'il faut réagir.

Pour soulager votre bambin, le premiier bon réflexe est de se poser la question de la cause du mal de ventre.

Mal de ventre chez bébé : la cause psychologique

Attention, cause psychologique ne veut pas dire comédie. Il est tout à fait possible que votre enfant ressente une réelle douleur, même si elle n'est que psychologique.

Lors de mal de ventre psychologique, la douleur n'est généralement pas très forte en intensité. Néanmoins, elle peut être importante dans la durée. Elle est souvent décrite par l'enfant comme se trouvant autour du nombril. Si ces deux conditions sont réunies, il y a alors de fortes chances que votre enfant souffre d'un mal de ventre d'origine psychologique.

Le stress et l'anxiété peuvent être à l'origine de ces maux. Ils peuvent également être d'ordre familial (relations difficiles avec ses parents, décès d'un proche, etc.), scolaire (harcèlement, intimidation, redoublement, etc.) ou encore socio-relationnel (conflit avec un copain, changement d'école). Toutes ces composantes sont à prendre en compte dans le diagnostic.

Mal de ventre chez bébé - la cause physique

Si bébé ne présente aucun des symptômes mentionnés ci-dessus alors la cause est physique.

Si le mal de ventre s'accompagne de conséquences physiques (diarrhées, sang dans les selles, fièvre,...), alors il est certainement d'ordre physique.

De quoi peut-il s'agir ?

Elles sont fréquentes chez le nourrisson. Elles sont dues au fait que le bébé ingurgite trop d'air lorsqu'il tète. Pour le soulager, restez près de lui et allongez-le. Il faut savoir que les coliques ne sont pas une réelle maladie. En effet, c’est plutôt la représentation d’un comportement. Les coliques provoquent chez l’enfant des pleurs intenses.

La constipation se traduit comme un passage des selles assez difficiles. Cela provoque chez l’enfant des douleurs au niveau du ventre.

Plusieurs symptômes suggèrent que l'enfant est constipé. En effet, il va moins souvent à la selle et quand il y va, c'est douloureux. De surcroît, il souffre de douleurs au ventre au moment de la défécation et peut également saigner.

Soyez vigilant(e) et consultez un médecin dès que possible si les douleurs persistent, si la constipation dure depuis plus d'une semaine, si les selles sont teintées de sang ou si l'enfant vomit.

  • Le syndrome du côlon irritable :

Il est dû à une hypersensibilité du côlon et provoque des crampes. Dans ce cas de figure, votreenfant ira mieux une fois qu'il sera allé à la selle.

  • L'appendicite :

On s'attend souvent à ce que la douleur qui annonce l'appendicite soit excessivement violente. Cela n'est pas toujours le cas. Si une douleur se situant près du nombril et évolue peu à peu vers la partie inférieure droite de l’abdomen, pouvant dans certains cas aller jusqu'à la cuisse, il est grand temps d'appeler les urgences...