Avoir un deuxième enfant, bon pour la santé du premier !

De nombreux parents s’interrogent sur la possibilité de concevoir un deuxième enfant. Mais certaines questions les taraudent encore...


deuxième enfant

Sommaire

  1. Avoir un cadet, synonyme d’une meilleure santé pour l’aîné !

 

Point d'inquiétude ! La conception du deuxième enfant est une très bonne chose. Cela vous sera autant bénéfique qu’à votre aîné. C’est en tout cas ce qu’affirme une étude scientifique menée aux Etats-Unis.

Avoir un cadet, synonyme d’une meilleure santé pour l’aîné !

Cette étude, réalisée auprès de 697 enfants sur une durée de 6 ans, révèle que les enfants ayant un petit frère ou une petite sœur sont moins sujets au surpoids que s’ils étaient enfants uniques. Comment peut-on l’expliquer ?

1. La famille s’agrandit : fini les frites, place aux soupes de légumes !

A l’arrivée du second bambin, les parents ont tendance à modifier leurs habitudes alimentaires, afin de manger plus sainement. De fait, l’aîné profite aussi de ce régime alimentaire plus sain ce qui aura un impact direct sur sa santé.

2. Petit frère, c’est l’heure de jouer !

Frères et sœurs se dépenseront plus facilement ensemble que s’ils étaient seuls. En effet, parce qu'ils sont deux, ils vont jouer, faire du sport, chahuter ensemble et donc dépenser plus d'énergie qu’un enfant unique qui n’a personne de son âge avec qui crapahuter une fois rentré à la maison.

L'un des protagonistes de cette étude affirme : « il est possible qu’un enfant qui devient l’aîné d’une fratrie soit plus actif, par exemple en courant ou en jouant avec son petit frère/sœur. On peut également considérer que les familles ont tendance à aller davantage au parc lorsqu’elles ont un deuxième enfant, ou bien que le premier préfère passer plus de temps à jouer avec son frère/sa sœur, plutôt que de rester dans une activité de sédentarité.».

Alors si vous continuez à poser le pour et le contre concernant l’arrivée d'un deuxième enfant, dites-vous que cela améliorera la qualité de vie du grand. Quant à lui il sera ravi d’avoir un petit camarade avec lequel il pourra s’amuser tous les jours de l’année.

Enfin, c'est bien connu "famille nombreuse, famille heureuse !" mais encore "plus on est de fous, plus..."