Toux grasse enfant : ce que vous devez savoir !

La toux grasse chez l'enfant est généralement bénigne, causée par une infection saisonnière d'origine virale. Explications.


toux grasse enfant

Toux grasse enfant, les symptômes

Une toux productive, dite « grasse », ramène des crachats. Ne vous étonnez pas si votre enfant ne crache pas ses sécrétions ; bien souvent, il les avale. Ensuite, il peut les vomir ou les expulser dans ses selles.

Si la toux est grasse et qu'il ne crache pas, vous entendrez qu’il est encombré lors de ses accès de toux.

Les causes

La toux est souvent due à une banale rhinopharyngite virale. Il est logique qu'elle se fasse entendre surtout en seconde partie de nuit et le matin : en position allongée, les sécrétions stagnent dans les voies respiratoires et la toux est un réflexe de défense pour les expulser.

S’il n’y a pas de rhume, cette toux peut être provoquée par une bronchite virale. Les toux grasses productives signalent une hypersécrétion bronchique.

Les soins

La toux grasse de l'enfant nécessite une surveillance de sa température. Si le nez est pris, faites une désinfection rhinopharyngée. Donnez-lui à boire abondamment. Vérifiez qu’il est bien couché sur le dos.

Calmez la toux uniquement si elle provoque des vomissements ou des troubles du sommeil, mais sans abuser des antitussifs. En effet, la toux grasse est utile puisqu'elle permet d’éliminer les sécrétions. En l'empêchant, vous encombrez les bronches.

Ne cherchez pas à calmer la toux du matin qui sert à nettoyer les bronches encombrées par la position allongée. Donnez un pro­duit « fluidifiant » afin de réduire la viscosité des sécrétions bron­chiques. Si l'enfant tousse surtout la nuit, surélevez un peu le matelas au niveau de la tête : il sera moins gêné.

Vous pouvez donner les granules homéopathiques suivants. Pour une toux grasse, rauque, avec beaucoup de mucosités, aggravée par le froid sec (bronchites).

Pour une toux grasse avec oppression, donnez Antimonium tartaricum. Pour une toux noc-
turne entre 1 et 3 heures, avec écoulement nasal aqueux incolore et brûlant, chez un enfant agité et anxieux, donnez Arsenicum album.
Pour une toux grasse, suffocante avec nez bouché, donnez Sambu- cus. Pour une toux grasse le jour avec écoulement nasal épais, augmentée à l’effort et qui devient sèche la nuit, donnez Pulsatilla. Pour une
toux grasse en quintes coqueluchoïdes, donnez Coccus cacti.
Pour une toux grasse avec nez bouché par des glaires jaunes épaisses, donnez Kali brichromicum.

 

Certaines plantes ont aussi des propriétés expectorantes. Vous pouvez en faire des tisanes : ache, aunée officinale, bouillon blanc, bourrache, carotte cultivée, cerfeuil, coquelicot, guimauve, hysope, lichen d’Islande, mauve, myrte, séneçon, tussilage...

Ne fumez pas à la maison et évitez d’exposer l’enfant aux gaz d’échappement automobiles.

La consultation d'un médecin s'impose

Vous devez consulter si votre enfant semble très gêné pour respirer et paraît s'encombrer. Allez également voir le médecin si la fièvre est supérieure à 38,5 °C, si la toux s’aggrave et que les sécrétions du nez virent au vert (une surinfection est possible et nécessite des antibiotiques). Consultez enfin si la toux traîne plus de 1 semaine sans amélioration ou si d'autres symptômes sur­viennent (douleur de l'oreille, pleurs, état général perturbé, érup­tion cutanée, essoufflement, perte de poids, insomnie...).