La conjonctivite chez l'enfant : que faire face à ce problème irritant ?

La conjonctivite de l’enfant est l’inflammation de la conjonctive. De cause microbienne, virale, irritative, allergique ou traumatique.


conjonctivite enfant

Les symptômes

La conjonctivite chez l'enfant apparaît quand il se plaint d’une sensation de cuisson ou de corps étranger dans l’œil. Un larmoiement apparaît et vous constatez le matin une sécrétion jaunâtre qui colle ses cils. Le blanc de l’œil est souvent rouge aussi, surtout à l’angle interne. Une conjonctivite unilatérale chez un bébé qui vient de naître ou une conjonctivite récidivante doivent donc faire penser à une obstruction congénitale du canal lacrymal. Le sondage est réalisé à l'aide d’un fin cathéter vers 4 ou 5 mois par l'ophtalmologiste. Cette opération bénigne n’a aucune conséquence sur la vue.

Quelles en sont les causes ?

Les conjonctivites microbiennes sont les plus fréquentes. La sécrétion est purulente. Parfois, les yeux sont collés le matin au réveil par des sécrétions donc une rhinopharyngite est souvent asso­ciée. La maladie dure environ 10 jours.

Les conjonctivites virales sont de plus en plus fréquentes à la crèche ou à l’école maternelle. Elles s'associent à de la fièvre, un malaise général, une pharyngite et de multiples petits ganglions.

Les conjonctivites allergiques sont très difficiles à traiter. Elles surviennent par poussées, le printemps ou l'été pendant plu­sieurs années de suite. Poussières, fumées, pollens sont parmi les coupables les plus fréquents. Votre enfant ne supporte plus la lumière qui lui fait mal aux yeux. Il larmoie sans cesse et ses yeux le démangent. Il ne peut s'empêcher de les frotter lors des poussées douloureuses. Un rhume associé le fait éternuer.

Un traumatisme peut également être à l’origine de certaines conjonc­tivites, comme la projection de sable dans les yeux sur la plage ou d’un corps étranger (brin de paille, etc.). L’ophtalmologiste effectuera un lavage soigneux de l’œil et préconisera un col lyre antiseptique.

Comment soigner la conjonctivite chez l'enfant et ses différentes formes ?

Les conjonctivites microbiennes peuvent être traité par des collyres antibiotiques. Le traitement des conjonctivites allergiques consiste en l'ins­tillation prudente de collyres aux corticoïdes en cas de poussée aiguë. Les collyres calmants, à base de vasoconstricteurs faibles, sont suffisants dans les cas banals. Le collyre au cromoglycate disodique donne d’excellents résultats en traitement de fond. De petites cures d’antihistaminiques sont utiles, les crises dispa­raissent à l’âge adulte.

Les conjonctivites virales ne bénéficient d'aucun traitement spécifique ; seule l’instillation régulière de collyres antiseptiques est indiquée. La gué­rison survient généralement en 3 à 4 semaines, bien que cer­taines formes puissent évoluer durant des mois. Certaines conjonctivites accompagnent la varicelle ainsi que la rougeole et les pous­sées d'herpès.

Si la conjonctivite est due à la fumée ou encore à une lumière trop vive, il suffit de faire disparaître ces quelques facteurs pour guérir l’affection oculaire.

Rincez les yeux plusieurs fois par jour avec de l’eau tiède bouillie et utilisez à chaque fois une nouvelle compresse pour chaque œil. L’application de compresses froides soulage la gêne oculaire, également, gardez l’enfant à l’ombre ou faites-lui porter des lunettes de soleil de bonne qualité. Le traitement avec les collyres est à utiliser que sur avis médical. Respectez bien la date de validité et jetez un collyre ouvert après 15 jours.

Après utilisation, fermez correctement le flacon et conservez-le dans un endroit propre. Avant de mettre le collyre, prévenez l’en­fant de ce que vous allez faire pour qu’il ne soit pas surpris ni effrayé.

Nettoyez-lui les yeux au sérum physio­logique avant de mettre le collyre et réchauffez le flacon entre vos mains s’il est froid. Tirez doucement la paupière inférieure vers le bas et mettez le nombre de gouttes voulu dans le coin interne de l'œil.