L'amnésie infantile : d'où vient-elle ?

Connaissez-vous l'amnésie infantile ? C'est cette faculté à oublier les souvenirs de sa tendre enfance.

L'amnésie infantile : d'où vient-elle ?

Vous souvenez-vous de votre tendre enfance ? Non, bien évidemment. Personne ne s'en souvient. Et pourtant de nombreuses études ont démontré que nous stockions déjà des informations dans le ventre de notre mère ! Voyons pourquoi en perçant les mystères de la mémoire infantile...

Si au cours de sa grossesse, votre maman a écouté un certain style de musique, il est fort probable que vous, en tant que bébé, vous soyez plus facilement endormi au son de cette musique comme si celle-ci avait quelque chose d'apaisant. Par ailleurs, dès la naissance, il a également été mis en évidence que Bébé reconnaissait la voix de sa maman.

Bébé continue donc de stoker des informations et ses capacités de stockage semblent augmenter au fil des mois. Il accumule des données, se constitue ses souvenirs selon l'importance qu'ils prêtent aux choses et aux événements. Il semble que la durée de stockage dépende en grande partie de son intérêt. Ces apprentissages cognitifs permettent les progrès psychomoteurs au cours des trois premières années.

Mais, il semble ensuite que l'enfant fasse l'objet d'une amnésie puisqu'il ne garde pas de souvenirs de cette période (comprise entre la naissance et 3 ans). Il existe actuellement plusieurs théories concernant cette amnésie infantile. Certaines hypothèses mettent en cause l'apparition du langage. Pour certains, l'absence de langage expliquerait la perte des souvenirs puisque l'enfant n'est pas en mesure de les nommer.

Pour d'autres, le développement du langage amènerait un « recodage » des souvenirs. L'enfant est désormais en mesure de se forger des représentations mentales alors qu'il ne l'était pas avant. Ses souvenirs passés n'ont pas été imagés, ils ne sont donc pas conservés.

D'autres hypothèses se rapportent à l'immaturité du cerveau. Certains chercheurs pensent, entre autres, que l'enfant qui doit accumuler une quantité trop importante d'informations, fait un tri pour laisser la place aux données nouvelles.

D'après Freud, l'amnésie infantile est due à la mise en place d'un mécanisme psychologique : le refoulement. Le refoulement a pour objectif de réprimer les souvenirs liés à l'émergence de la sexualité infantile.

Quoi qu'il en soit, il semble bien que l'amnésie infantile constitue une phase normale du développement !