La vue chez l'enfant : un déficit dans la vision des couleurs ?

Il est primordial de tester régulièrement la vue des enfants de manière à détecter précocement toute anomalie. Y avez-vous pensé ?

La vue chez l'enfant : un déficit dans la vision des couleurs ?

Dans la petite enfance, il est primordial de tester régulièrement la vue des enfants de manière à détecter précocement toute anomalie.

Si, de manière générale, un handicap au niveau de l'acuité visuelle est aujourd'hui relativement bien repéré, ce n'est pas toujours le cas lorsqu'il s'agit d'une déficience dans la vision des couleurs. Celle-ci passe, dans la majorité des cas, inaperçue lors des examens visuels classiques tels que pratiqués par la médecine scolaire.

Appelées « dyschromatopsies », ces déficiences peuvent nuire à l'apprentissage scolaire de l'enfant et compromettre une orientation future adéquate. La forme la plus familière de dyschromatopsie est le daltonisme (anomalie génétique liée au chromosome X).

Les tests de dépistage pour les enfants peuvent être pratiqués dès l'âge de trois ans. Les plus usités sont une version simplifiée du test d'Ishihara comportant un recueil de 8 planches composées de mosaïques de points de couleurs différentes à l'intérieur desquelles apparaissent des formes simples (cercles, carrés, lignes, chiffres, bateaux, ...) et le test de Verriest composé de jetons colorés que l'enfant doit réunir selon le même principe des dominos.

Bon à savoir : avant 5 ans, il est recommandé de réaliser un test de la vision des couleurs afin d'en tenir compte dans le cursus scolaire et l'orientation de l'enfant et d'adapter ainsi son éducation.

Seul un ophtalmologue dispose des moyens et des compétences nécessaires au diagnostic précis de la dyschromatopsie.