Votre enfant a un défaut de prononciation : faites poser un diagnostic

Zozotement, chuintement, mauvais placements de langue, le défaut de prononciation chez l'enfant se repère facilement, et pour cause tout le monde l'entend. Que faire pour y remédier ?


prononciation

 

Sommaire

  1. Les troubles du langage : prononciation et élocution

  2. Comment aider son enfant en pareil cas ?

Les troubles du langage : prononciation et élocution

Remédier aux troubles du langage n'est pas une mince affaire, car leur nature est fort diverse. Ils peuvent être dus à des difficultés de l'articulation mais aussi à un retard de langage.

Votre enfant présente de tels troubles ? Jusque 4-5 ans, il n'est pas utile de s'inquiéter car ces déformations sont en fin de compte banales et se résolvent souvent avec le temps. Idéalement, votre enfant devrait parler correctement lorsqu'il entrera à l'école primaire.

Si votre enfant zozote encore vers 6-7 ans, il est temps de prendre les choses en main : consultez un logopède (autrement appelé orthophoniste). Ce spécialiste des troubles de la communication liés à la parole évaluera celui de l'enfant et jugera s'il est opportun d'entreprendre une rééducation.

En parallèle, vous pouvez également essayer d'aider votre enfant à s'exprimer correctement à la maison.

Comment aider son enfant en pareil cas ?

Tout d'abord, assurez-vous qu'il ne souffre pas de difficultés d'audition. S'il n'entend pas bien les sons et les mots, il est logique qu'il ne puisse pas les répéter correctement.

Faites également attention à votre diction lorsque vous lui racontez une histoire : articulez bien les mots et ne parlez pas trop vite. Parfois son envie de s'exprimer est plus rapide que sa parole, et il peut s'en agacer. Cette situation le rend nerveux et il peux perdre ses moyens. Dialoguez souvent avec votre enfant, de façon claire, en utilisant des termes simples qu'il connaît et incitez-le à s'exprimer.

Si votre enfant prononce mal certains mots, reprenez-les dans vos phrases, de façon "normale". A force d'entendre les sons et les mots corrects et de les répéter, votre enfant finira par les prononcer sans problème.

De temps à autre, demandez-lui de reprendre un mot. Mais il ne sert à rien de le lui faire répéter plusieurs fois, même si le défaut persiste car cela aurait un mauvais résultat : votre enfant n'oserait plus s'exprimer. De même, évitez de parler comme lui. C'est bien en vous entendant vous exprimer correctement qu'il peut se corriger.

Bien des troubles du langage, tels que la prononciation sont dus à des facteurs affectifs et à des problèmes relationnels familiaux. Il convient de les détecter rapidement car un enfant qui ne peut communiquer normalement ne pourra pas mettre de mots sur ses peurs et ses appréhensions et pourra donc souffrir de troubles psychiques graves.

Votre enfant begaie, voici nos conseils !